Récolter le maximum des prestations de pension de l'état

Vous devez savoir deux choses à propos des prestations de pension de l'État :

  • Programme de la Sécurité de la vieillesse : celui-ci est accessible à partir de l'âge de 65 ans. Il est recommandé de faire votre demande quelques mois avant la date de votre anniversaire. L'enjeu principal consiste à éviter le droit de récupération de la Sécurité de la vieillesse, qui est déclenché lorsque votre revenu net, tel qu'indiqué sur votre déclaration de revenu, est supérieur à environ 66 000 $. Les personnes âgées de 65 ans et plus se qualifient également pour un crédit d'impôt en raison de l'âge. Consultez votre conseiller fiscal afin d'éviter que ce crédit soit aussi assujetti au droit de récupération, ce qui est le cas lorsque votre revenu est supérieur à 32 000 $.
  • Régime de pensions du Canada : ce régime soulève plusieurs enjeux liés à votre planification fiscale, dont le principal tient au choix de recevoir les paiements plus tôt que tard. Généralement, il sera avantageux pour vous de les recevoir plus tôt puisque vous pourrez utiliser les sommes plus rapidement et que vous cesserez de payer des primes au régime.

Par ailleurs, les époux peuvent se prévaloir d'un autre élément d'une bonne planification fiscale, soit le partage de la pension de retraite. La pension du Régime de pensions du Canada est disponible dès l'âge de 60 ans. Pour la recevoir, vous devez cependant avoir cessé de recevoir un revenu d'emploi qui excède le montant maximal de la pension du RPC depuis deux mois. Lorsque ce critère est satisfait, vous pouvez réintégrer votre emploi ou votre travail comme d'habitude.

Planification du revenu de placement

À l'exception des retraits provenant d'un compte d'épargne libre d'impôt, tout retrait d'un revenu de placement provenant d'un compte non enregistré doit être déclaré. Vous voudrez donc éviter de tels retraits et avoir recours à d'autres méthodes pour financer ce dont vous avez besoin. Afin de vous aider dans la planification de vos revenus de retraite, vous trouverez ci-dessous une revue des différentes sources de revenus et des actifs disponibles accompagnés de commentaires sur leur efficience fiscale :

  • L'intérêt versé sur les certificats de placement garantis / obligations : cette alternative n'est pas efficiente fiscalement car 100 % de la valeur des revenus accumulés est ajoutée à votre revenu. Ceci signifie que même si vous ne recevez pas d'argent puisque votre placement génère un intérêt composé, vous êtes imposé sur les intérêts cumulés.
  • Les dividendes sur les actions ordinaires et privilégiées : dépendamment de l'endroit où vous vivez, cette source de revenu peut être extrêmement efficiente fiscalement et peut même compenser certains autres revenus gagnés au cours de l'année. Soyez cependant prudent : la surpondération des revenus de dividende peut déclencher un droit de récupération des allocations payées en vertu du programme de la Sécurité de la vieillesse. Par ailleurs, les allocations différent selon que les dividendes sont versés sur les actions d'une société ouverte ou fermée.
  • Valeur cumulée d'actifs générant des revenus : très efficient fiscalement puisque ce n'est qu'au moment de la disposition des actifs que les gains seront imposés et ce, sur seulement 50 % des gains.
  • Rentes prescrites et revenus d'une fiducie de revenu : ce revenu peut être efficient fiscalement s'il est composé d'une combinaison de capital et de revenus libérés d'impôt.
  • Distributions d'un fonds commun de placement : les distributions régulières du fonds (gains en capital, intérêts et dividendes) ont des conséquences fiscales diverses. En règle générale, vous voudrez effectuer ce type de placement en début d'année plutôt qu'en fin d'année afin d'éviter de recevoir toutes les distributions à l'intérieur d'une courte période de détention. Vous voudrez également vous renseigner à propos des catégories de fonds d'entreprise qui sont plus efficients fiscalement.
  • Plans de retraits systématiques des fonds communs de placement : les retraits systématiques peuvent être effectués de façon à permettre une certaine efficience fiscale.

 

Essential Tax Facts, 2012 - Cliquez ici pour commander votre exemplaire du livre dès aujourd'hui (en anglais) Spacer

On le comprend, il est difficile d'être un expert dans la préparation de votre déclaration de revenus - quelque chose que vous ne faites qu'une fois l'an – mais, une fois de plus, l'auteure canadienne en fiscalité la plus fiable, Evelyn Jacks, vous vient en aide avec plus de 200 « faits fiscaux essentiels » rapides et simples que vous devez connaître pour être en mesure d'y parvenir efficacement et d'en tirer le meilleur avantage en 2011 et à l'avenir. Veuillez cliquer ici pour commander le livre (en anglais).

 

 

Clause de non-responsabilité de Knowledge Bureau : ©2010 Knowledge Bureau Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise ou autrement utilisée dans quelque forme et de quelque façon que ce soit, ou gardée en mémoire dans une banque de données ou un système de recherche documentaire sans le consentement écrit préalable de l'éditeur. Cet article se veut de portée générale. Les lecteurs de cet article sont responsables de leurs propres actions et des conséquences de celles-ci. L'auteure et les éditeurs ne sont pas des conseillers professionnels, ils ne sont ni inscrits ni autorisés à vendre quelque produit de placement que ce soit, et l'auteure ne reçoit aucune compensation ou avantage et ne détient aucun intérêt relativement à la vente de tout produit de placement. Par conséquent, ils n'entendent assumer aucune responsabilité envers toute personne relativement à toute action posée ou conséquence encourue en raison ou sur la base du contenu de cet article.