Empruntez la voie appropriée pour vos paiements d'impôt anticipés

La prochaine étape importante pour le dépôt de la déclaration d'impôts approche avec le 15 juin. Il s'agit de la date de tombée du prochain versement trimestriel, afin de payer par anticipation votre impôt sur le revenu de 2010. C'est aussi la date de tombée du dépôt de la déclaration pour les contribuables qui exploitent un petite entreprise non constituée en société. Concurremment, ces personnes doivent souvent effectuer des versements échelonnés, qui peuvent faire de la mi-juin, un mois vraiment onéreux.

Si votre revenu doit diminuer en 2010, il est important de noter que vous devriez changer votre méthode de remise de versements trimestriels. Plusieurs personnes ratent cette occasion en adoptant plutôt la méthode de facturation de l'ARC. Mais c'est vraiment dommage de prélever de l'argent sur le marché, probablement au plus mauvais moment, afin d'effectuer un versement surévalué à ce moment-ci de l'année.

Au lieu de cela, vous pouvez changer votre méthode de versements, en procédant à une estimation de votre revenu pour 2010 ou en fondant seulement vos versements sur votre revenu de l'an dernier. Cependant, si vous vous trompez, vous devez savoir que si des sommes sont dues au moment où vous déposerez votre déclaration d'impôt 2010 au printemps prochain, vous devrez alors payer des intérêts sur le solde.

Gérer vos liquidités afin de minimiser les trop-perçus d'impôts, soit par versements ou par des retenus d'impôt au travail, est on ne peut plus avisé. Souvenez vous, que vous êtes seulement obligé de payer le montant exacte des impôts, pas un sous de plus. Les sommes d'argent qui vous restent et que vous gardez pour vous-même sont en soi une valeur ajoutée ou certainement des sommes qui peuvent servir à réduire l'encours d'une mauvaises créance, comme une dette sur carte de crédit, ou à placer dans un investissement à l'abri de l'impôt comme le REÉR ou le CELI.

Veuillez prendre note des principes suivants afin de tirer avantage de vos droits en matière de paiement d'impôt par anticipation, tout au long de l'année :

  1. Déposez le formulaire TDI de déclaration des crédits d'impôt (fédéral et provincial) auprès votre employeur afin d'indiquer avec précisions vos crédits d'impôt non remboursables disponibles pour cette année, compte tenu de votre situation personnelle et familiale. Recevez les avantages de vos retours d'impôt à toutes les deux semaines, et effectuez dans placement dans le marché tout au cours de l'année.

  2. Déposez le formulaire TI213 sur la Demande de réduire des retenues d'impôt à la source si vous contribuez à un REÉR ou si vous avez cumulé beaucoup de frais médicaux, de dons de charité ou d'autres réducteurs d'impôts durant l'année.

  3. Révisez votre base de revenu pour vos versements trimestriels, si vous n'avez pas suffisamment de déductions d'impôt provenant de votre emploi afin de tenir compte d'autres sources de revenu imposable gagnées durant l'année. Procédez à l'estimation de vos impôts exigibles cette année, si votre revenu doit baisser.

  4. Si vous vous attendez à une hausse de vos déductions d'impôt ou de vos crédits d'impôt non remboursables, par exemple des contributions au REÉR, des déductions pour enfant, pour frais professionnels, pour personnes handicapées, pour frais médicaux ou pour dons de charité, cela aura un impact sur l'impôt à payer, et ce, dans le bon sens. N'oubliez pas de les utiliser afin de réduire votre retenu d'impôt ou vos versements trimestriels.

  5. En prime : vous pourriez thésauriser avant même de déposer vos déclarations d'impôt. Récupérez des impôts payés en trop au cours des années précédentes en déposant le formulaire T1ADJ, si vous constatez que vous avez omis de réclamer une déduction ou un crédit important dans vos déclarations d'impôt. Puis, placez cette prime intelligemment.

Rappelez-vous que la littératie fiscale est importante, tout au long de l'année, et non seulement lors de la période des impôts. En gérant vos impôts, vous gérez vos liquidités, et cela vous procure de nombreuses occasions de gérer vos futurs avoirs.

 

Essential Tax Facts, 2012 - Cliquez ici pour commander votre exemplaire du livre dès aujourd'hui (en anglais) Spacer

On le comprend, il est difficile d'être un expert dans la préparation de votre déclaration de revenus - quelque chose que vous ne faites qu'une fois l'an – mais, une fois de plus, l'auteure canadienne en fiscalité la plus fiable, Evelyn Jacks, vous vient en aide avec plus de 200 « faits fiscaux essentiels » rapides et simples que vous devez connaître pour être en mesure d'y parvenir efficacement et d'en tirer le meilleur avantage en 2011 et à l'avenir. Veuillez cliquer ici pour commander le livre (en anglais).

 

 

Clause de non-responsabilité de Knowledge Bureau : ©2010 Knowledge Bureau Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise ou autrement utilisée dans quelque forme et de quelque façon que ce soit, ou gardée en mémoire dans une banque de données ou un système de recherche documentaire sans le consentement écrit préalable de l'éditeur. Cet article se veut de portée générale. Les lecteurs de cet article sont responsables de leurs propres actions et des conséquences de celles-ci. L'auteure et les éditeurs ne sont pas des conseillers professionnels, ils ne sont ni inscrits ni autorisés à vendre quelque produit de placement que ce soit, et l'auteure ne reçoit aucune compensation ou avantage et ne détient aucun intérêt relativement à la vente de tout produit de placement. Par conséquent, ils n'entendent assumer aucune responsabilité envers toute personne relativement à toute action posée ou conséquence encourue en raison ou sur la base du contenu de cet article.