Que faites-vous avec votre retour d'impôt?

par Evelyn Jacks

La plupart des contribuables savent que la date d'échéance pour produire leur déclaration de revenus est le 30 avril et vous devriez déjà avoir en main tous les reçus nécessaires, y compris les formulaires T3 et T5. Mais la grande question, quant à la maximisation de vos prestations, est la suivante : que faites-vous avec votre retour d'impôt?

Il y a plusieurs bons moyens de tirer parti de cette manne, que plusieurs utilisent comme un type d'épargnes forcées. Or ce n'est pas bien avisé, car un remboursement d'impôt est en fait un prêt au gouvernement exempt d'intérêt de votre argent durement gagné. Il est donc préférable de payer le juste montant d'impôts en cours d'année grâce à la rectification de vos retenues d'impôts et de vos paiements trimestriels, afin de refléter avec plus de précision votre revenu, vos déductions et vos crédits d'impôt non remboursables. Pour ce faire, remplissez le formulaire TD1 Déclaration des crédits d'impôt personnels pour 2010 (fédéral et provincial) et le formulaire T1213 Demande de réduire des retenues d'impôt à la source.

Voici six idées fiscalement efficaces, pour « capitaliser à la hausse » sur votre retour d'impôt et la construction de votre richesse :

  1. Remboursez vos dettes non déductibles et coûteuses, comme les soldes de carte de crédit. (Puis, promettez de faire un budget et de vivre selon vos moyens, en économisant d'abord et en dépensant ensuite.) Ouvrez un compte CELI. C'est le nouveau Compte d'épargne libre d'impôt. C'est l'endroit idéal où déposer votre argent et gagner un revenu d'investissement libre d'impôt. Vous devez toutefois produire votre déclaration de revenus d'abord afin de construire un plafond de cotisation CELI.
  2. Si vous disposez d'un revenu imposable, investissez-le dans un REÉR. Vous réaliserez alors des économies d'impôt immédiates de l'ordre des deux chiffres que vous pourrez ensuite utiliser pour cotiser à un CELI.
  3. Si vous avez des enfants, investissez un montant d'argent dans un régime enregistré d'épargne-études (REÉÉ) et bénéficiez de la subvention canadienne pour l'épargne-études (SCÉÉ).
  4. Si vous avez une personne handicapée à charge, investissez un montant d'argent dans un régime enregistré d'épargne-invalidité (REÉI) et bénéficiez des structures de subvention et du bon disponibles.
  5. Investissez de l'argent en dehors des régimes enregistrés et dans vos comptes non enregistrés pour gagner un revenu efficace du point de vue fiscal, comme les dividendes et les gains en capital.

Il existe de nombreuses autres options, comme le remboursement de votre prêt hypothécaire et l'investissement dans une nouvelle maison, qui contribueraient tous deux à obtenir des gains potentiels exempts d'impôt sur la vente de l'actif.

Toutefois, si vous le devez vraiment, achetez ce téléviseur à écran plat... Mais en le faisant, pensez à ceci : Le truc pour maîtriser votre argent est de prendre contrôle du premier dollar gagné, de le conserver le plus longtemps possible en faisant des choix d'investissement judicieux et, finalement, d'en placer le plus possible dans votre plan de retraite et dans l'héritage que vous lèguerez à vos proches à votre décès.

 

Essential Tax Facts, 2012 - Cliquez ici pour commander votre exemplaire du livre dès aujourd'hui (en anglais) Spacer

On le comprend, il est difficile d'être un expert dans la préparation de votre déclaration de revenus - quelque chose que vous ne faites qu'une fois l'an – mais, une fois de plus, l'auteure canadienne en fiscalité la plus fiable, Evelyn Jacks, vous vient en aide avec plus de 200 « faits fiscaux essentiels » rapides et simples que vous devez connaître pour être en mesure d'y parvenir efficacement et d'en tirer le meilleur avantage en 2011 et à l'avenir. Veuillez cliquer ici pour commander le livre (en anglais).

 

 

Clause de non-responsabilité de Knowledge Bureau : ©2010 Knowledge Bureau Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise ou autrement utilisée dans quelque forme et de quelque façon que ce soit, ou gardée en mémoire dans une banque de données ou un système de recherche documentaire sans le consentement écrit préalable de l'éditeur. Cet article se veut de portée générale. Les lecteurs de cet article sont responsables de leurs propres actions et des conséquences de celles-ci. L'auteure et les éditeurs ne sont pas des conseillers professionnels, ils ne sont ni inscrits ni autorisés à vendre quelque produit de placement que ce soit, et l'auteure ne reçoit aucune compensation ou avantage et ne détient aucun intérêt relativement à la vente de tout produit de placement. Par conséquent, ils n'entendent assumer aucune responsabilité envers toute personne relativement à toute action posée ou conséquence encourue en raison ou sur la base du contenu de cet article.